www.parisparis.com


..

 

..

 



Historique du cigare

 


On considère que les premiers à cultiver et à fumer du tabac furent les indigènes du Yucatan au Mexique, et qu'avant la découverte du Nouveau Monde en 1492 par Christophe Colomb, les européens ignoraient tout de cette plante et de son usage. Les navigateurs européens y prendront tout de suite goût, jusqu'à créer un nouvel art de vivre autour de sa consommation et à populariser celle-ci dans toute l'Europe.




Le mot cigare viendrait de la langue Maya et plus précisément du mot sikar, mais il ne sera usité dans le langage courant qu'à la fin du XVIIIème siècle. Les premiers cigares furent fabriqués au début du XVIIIème siècle en Espagne avec des tabacs cubains. Ils susciteront dès lors un engouement sans frontière jusqu'en 1960, date de publication de rapports dénonçant ses effets nuisibles sur la santé. Cela n'empêchera pas le cigare de connaître un renouveau certain dans les années 90.


Les bonnes adresses

Les cigares




A Cuba, on fume le puro ou le tabaco; à Paris on déguste le havane. En quelques décennies, le cigare est devenu un véritable art de vivre, le sentir procure de nouvelles sensations, le fumer est un très grand plaisir.
Voici les endroits où vous pourrez découvrir le cigare cubain qui vous convient. Bien entendu, vous aurez du mal à trouver les fameux Trinidad que Fidel Castro a réservé pendant des années à ses invités de marque, les Pinar del Rio ou encore les Gispert.


















En revanche, Bolivar, Cohiba, Diplomaticos, H.Upmann, Hoyo de Monterrey, La Gloria Cubana, La Flor de Cano, Montecristo, Partagas, Por Larranega, Punch, Rafael gonzalez, Ramon Allones, Romeo y Julieta, Saint Luis Rey, Sancho Panza, El Rey del Mundo, Cuaba, La Escepcion de José Gener, Fonseca, Quai d'Orsay ou Vegas Robaina sont disponibles dans les caves parisiennes.


Les bonnes adressesGo

 

 

 

 

 
Retour à l'aventure